Pourquoi avoir créé le Carignan Day – journée internationale dédié au Carignan ? La réponse la plus spontanée serait certainement « pourquoi pas ». Le Carignan est un cépage noble qui s’aligne parfaitement avec le Cabernet sauvignon, le Chardonnay, le Grenache ou encore le Malbec, variétés de vigne qui ont déjà leurs propres « journée mondiale ». Alors, pourquoi écrire sur le Carignan, pourquoi le mettre en avant, pourquoi le défendre ?

Par défi d’abord Car on pourrait avoir l’impression, que c’est un cépage « pourchassé » et officiellement mis à l’écart. Une petite visite sur internet en donne un exemple : Tandis que sur un grand site dédié à la viticulture française le Carignan figure encore parmi les cépages rouges les plus plantés en France, il a mystérieusement disparu quelques pages plus loin, lors de la présentation des principaux arômes des cépages rouges. Ce cépage donnerait-il donc des vins inodores ? […]

Pour son goût « paysan chic » et « légume oublié » Fruits noirs et mûrs, odeurs de sous-bois et de terre, cuire et vieux bois, pruneaux, olive noire… une vieille bouteille de Carignan sur un fromage d’Époisses ou sur des Bécasses truffées représente un plaisir gustatif sans précédent. Rien de tel qu’un bon vrai Carignan (pourquoi pas en rosé cette fois ci ?) pour accompagner une salade de fèves d’Aguadulce, avec des Vitelottes sautés et une côte de porc Cul Noir du Limousin. Et si en plus vous connaissez le vigneron…

Lire la suite ici